Astuces pour la vente à domicileBlog

Le statut VDI est-il un vrai métier ?

Par décembre 29, 2018 Pas de commentaires
vendeuse à domicile statut VDI est ce un vrai métier ?

Le vendeur à domicile indépendant n’est pas considéré comme un salarié et possède un statut juridique d’entrepreneur individuel. Le plus souvent, il s’agit d’une activité qui vient en complément de revenu. Toutefois, elle peut prendre une place plus importante selon les envies de chacun. En fait, ce qu’il y a de bien avec cette profession c’est que chacun est libre de décider du temps qu’il souhaite consacrer à l’activité. Attention toutefois certaines professions ne permettent pas l’exercice de l’activité VDI (agent public à temps plein, officier ministériel, avocat, etc.)

Faut-il que j’investisse de l’argent ?

Chez Swipe, vous devenez vendeuse à domicile sans investissement ! Mais d’autres sociétés peuvent vous demander de payer un kit de départ.

Dès votre entrée, chez Swipe, nous vous fournissons un kit de démarrage accompagné de notre formation. Ce Kit comprend plus de 100€ de produits et vous permet de tester les produits et démarrer votre premier atelier sans frais.

Ensuite durant vos 3 premiers mois d’activité, un challenge est mis en place pour que vous puissiez gagner d’autres produits. Vous continuez ainsi à vous équiper gratuitement !

Combien gagne-t-on en tant que VDI ?

La rémunération varie d’une personne à l’autre et d’un domaine à l’autre également. Plus vous investirez de temps dans votre activité, plus vous gagnerez de l’argent !

Généralement, le vendeur perçoit des commissions sur le chiffre d’affaires réalisé. Chez Swipe plus vous réaliserez un chiffre d’affaires important et plus votre taux de commission sera important. Vous gagnerez au minimum 20% sur vos ventes (HT) et pouvez obtenir jusqu’à 31% sur vos ventes.

Un atelier chez Swipe représente en moyenne 300€ de ventes. Donc si vous réalisez 3 ateliers de 300€ sur un mois, vous gagnerez près de 200€ de commissions.

Quels droits donne le statut de VDI ?

D’un point de vue juridique et fiscal le VDI est un indépendant. Il n’a pas de secteur géographique ou de clientèle spécifique ni de quotas de vente à réaliser. Le statut VDI permet de rester entièrement libre de consacrer le temps que l’on souhaite à l’activité de vente. Il est aussi possible de travailler en même temps pour plusieurs entreprises de Vente Directe (sous la réserve éventuelle de ne pas travailler pour des entreprises directement concurrentes). Le Vendeur à Domicile peut également cumuler cette activité avec un autre emploi (CCD, CDI, Intérim, …) et avec les aides de retour à l’emploi. Complément de revenu ou revenu principal, c’est vous qui choisissez avec le statut VDI ! 

Il n’a pas de lien de subordination avec l’entreprise. Ainsi, ni le Code du travail ni les Conventions Collectives ne lui sont applicables.

Toutefois le statut de VDI est reconnu par l’Etat, il octroie donc le droit à une couverture sociale minimum.

L’aventure de la vente à domicile vous tente ? N’hésitez plus, lancez-vous en remplissant notre formulaire !

Laisser un commentaire